Corrigé du sujet d'entraînement

Aller en bas

Corrigé du sujet d'entraînement

Message  stephane_viron le Ven 18 Nov - 18:25

Q1
La rationalisation des activités sociales est l’élargissement du champ d’action de la rationalité instrumentale caractérisée par l’adéquation entre les fins et les moyens.
Ce mouvement général de rationalisation de la société occidentale revêt deux aspects:
D’une part, le développement du capitalisme, organisation rationnelle de l’entreprise en vue de l’obtention de profits réguliers dans le cadre du marché, grâce à l’investissement en capital.
Le capitalisme est rationnel en finalité: il consiste à rentabiliser le capital par le calcul économique (« … réduire les prix, augmenter le chiffre d’affaires… »), exploiter les possibilités d’échange offertes par le marché (« … entrant le plus possible en contact direct avec le consommateur… »), séparer le ménage de l’entreprise grâce à la personnalité morale, mettre en place une organisation du travail spécifique grâce au salariat (« … les transformant ainsi de paysans en ouvriers… » ).
D’autre part, l’émergence de la bureaucratie, organisation rationnelle de l’administration en vue de la production de services administratifs et de l’application de la loi.
La domination bureaucratique est rationnelle légale car le pouvoir des bureaucrates est réglementé de façon stricte: un individu obéit à un second parce que celui-ci a légalement le droit de lui donner un ordre spécifique.

Q2
L’esprit du capitalisme, en adéquation avec l’éthique protestante, réside dans l’ascétisme ou valorisation de l’effort et des privations.
Il consiste à privilégier le travail et l’épargne (« … ils ne voulaient pas consommer mais gagner… »), afin de réaliser des profits qui seront réinvestis ensuite dans une logique d’accumulation de capital.

Q3
Selon M. Olson, la rationalité individuelle empêche l’action collective. L’individu rationnel (Free rider, passager clandestin) ne participe pas à l’action collective car ainsi il bénéficie des avantages sans supporter les coûts. EX : la grève. Si tous les individus sont rationnels, il n'y aura jamais d’action collective.
Cependant, les actions collectives persistent, ce qui semble prouver que les individus ne sont pas rationnels en finalité. On peut l’expliquer l’exercice de la rationalité en valeur: on participe à l’action pour manifester sa solidarité, sa fidélité à un idéal ou simplement son opinion

Autres réponses possibles :
Rationalité ou rationalité limitée?
La bureaucratie est-elle efficace?
Le retour de la superstition ?

stephane_viron

Messages : 269
Date d'inscription : 01/11/2010

http://stephane-viron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum